Archives par étiquette : repas

Projet NOUBLABLA | Été 2022

Logo Agriculture vivrière

Hier, c’était le dernier repas de l’année scolaire.
À cette occasion en concertation avec le collège en face de l’école, les villageois ont fait un grand repas pour l’ensemble des élèves.
Un vrai repas de fête !
Ils ont avec la contribution des villageois, acheté un mouton et préparé du riz et même fait du jus de bissap.
Une façon de féliciter les jeunes pour le participation au champ communautaire et aussi pour leur belle réussite lors de l’examen de passage en 6ème avec 100% de réussite.
Nous pouvons dire qu’un examen au Togo est loin d’être une formalité…
———-

Quelques photos envoyées par M AKPO, responsable du comité villageois de développement de Baka Koé, où l’on voit notamment ces collégiens aider aux champs et gagner ainsi une allocation leur permettant de préparer leurs rentrée scolaire.

Continuer la lecture

Un repas pour les écoliers du village de Baka Kopé

Une initiative juste à soutenir !

Un repas pour les écoliers du village de Baka Kopé

Pour les 240 élèves, un repas est prévu deux fois par semaine à l’école du village.

– Des classes du Centre Scolaire Notre-Dame financent une cantine scolaire à Baka Kopé.

– Chaque classe du CSND a la possibilité de financer un repas ou plus.

– 60 €, c’est le coût réel des 240 repas, soit 25 centimes le repas.

Continuer la lecture

Une cantine solidaire et autonome à Lovisa Kopé

Cantine

 

Parmi les quelques 300 enfants en cours de scolarité à l’école de Lovisa Kopé, 57% ont pris moins de 3 repas par jour et 24% un seul repas dans la journée. Ceci explique l’importance de la dénutrition retrouvée chez 64% des enfants avec un index de masse corporel très inférieur à la normale (Docteur Philippe BACHET, observation de novembre 2011).

Continuer la lecture

Aide aux repas des enfants scolarisés – Année scolaire 2011/2012

Enfants

Actuellement l’aménagement du bâtiment « Chalet » en cantine provisoire permet l’accueil des quelques 300 enfants, filles et garçons, scolarisés à l’école de Lovisa Kopé.

Mais pour l’instant le financement partiel des repas (17 784 €/année scolaire) de ces enfants n’est pas assuré et la plupart d’entre eux rentrent chez eux pour déjeuner le temps de midi, ce qui signifient qu’ils retournent dans leur village et reviennent ensuite à l’école après 1h à 1h30 de marche à pied, fatigués et parfois malnutris.

Une quinzaine d’entre eux n’ont pas cette possibilité et sont accueillis par Marie-Claude qui leur offre un repas convenable, mais il faut savoir qu’une autre quinzaine d’enfants qui n’ont pas assez mangé chez eux, reviennent autour de l’école tels des oisillons affamés.

Continuer la lecture