Le projet

Logo AHFT Logo LKT CSND

Imprimer cette page

Préambule

Il ne s’agit pas d’un projet « One Shot » mais bien au contraire d’un projet qui vise à s’installer dans le temps afin de faire vivre et fructifier une relation durable entre ses différents acteurs, tant en France qu’au Togo.
Le cœur de ce projet vise à conduire toutes actions pour améliorer le bien-être social des groupes vulnérables de la société togolaise, en particulier celui des enfants et des jeunes autour des thèmes que sont l’accès à l’eau potable, la nutrition, l’hygiène, la santé et l’éducation.

Plan des villages

Son ambition et ses objectifs restent à l’échelle de notre « possible », c’est pourquoi le canton d’Amoussoukopé et ses villages, que nous avons connus grâce à Marie-Claude LOVISA, ont entre autres été choisis.

Un partenariat a également été mis en place avec l’Hôpital Regina Pacis situé à Aképé (entre Lomé et le canton d’Amoussoukopé).
Cet hôpital, à vocation sociale, accueille notamment les malades qui ne peuvent payer totalement ou en partie les frais médicaux qui sont à leur charge.

A.H.F.T. organise son fonctionnement autour de 3 sections spécialisées :

  • Eau-Nutrition, responsable Michel JARRIGE
  • Hygiène-Santé, responsable docteur Souad ASSAD
  • Education, responsable Daniel OGBONE

Le projet comporte deux volets :
1) Partenariat entre le Centre Scolaire Notre-Dame et l’hôpital Régina Pacis, ainsi qu’avec le village de Baka Kopé.
Ce premier volet est conduit dans le cadre de la pastorale du Centre Scolaire Notre-Dame, notamment par Daniel OGBONE, Adjoint chargé de la pastorale scolaire au CSND et Togolais d’origine.

Si le Centre Scolaire Notre-Dame dont la vocation principale est éducative, peut initier et organiser des actions humanitaires dans un cadre pédagogique, il ne peut assurer le portage juridique, financier et opérationnel d’un tel projet.
C’est donc l’association « Actions Humanitaires France-Togo » (AHFT) qui assure cette mission.

2) Autres actions pour améliorer le bien-être social des groupes vulnérables de la société togolaise, en particulier celui des enfants et des jeunes.
Ce second volet s’ouvre aux bonnes volontés, personnes physiques ou morales, qui souhaitent participer et s’impliquer dans le développement des besoins essentiels (eau potable, nutrition, hygiène et santé, éducation) nécessaires au bien-être social des groupes vulnérables de la société togolaise, en particulier celui des enfants et des jeunes ; et notamment auprès de la population vivant sur et alentour le canton d’Amoussoukopé.
L’association « Actions Humanitaires France-Togo » (AHFT) assure les missions de portage juridique, financier et opérationnel.

• Statuts de l’association « Actions Humanitaires France-Togo » (A.H.F.T.)  PDF

Financement des actions

Nos sources de financement sont diverses :
– Les dons privés (personnes physiques et morales)
– Le produit des manifestations organisées par l’association
– La boutique solidaire
– Les Organisations Non Gouvernementales (ONG)
– Les fondations
– Le sponsoring et le mécénat
– Les organismes de financements privés et publics
– Les œuvres caritatives
– Les cotisations

Principes retenus

Sur le développement
Qui dit développement d’un village implique tacitement une vision de l’avenir. AHFT ne souhaite pas imposer de modèle social.
Dans la mesure du possible, les actions entrent dans le cadre d’un développement durable, respectueux de l’homme, de la nature et de leur cohabitation harmonieuse.
Nos actions répondent à des besoins émis par la population.

Sur la rencontre interculturelle
La poursuite des finalités de l’association conduit à la rencontre interculturelle. L’ethnocentrisme (jugement d’une culture par un être extérieur) n’est donc pas envisageable.

Sur la prise en compte des normes internationales en matière d’aide humanitaire
Dans le cadre de nos actions nous appliquons, autant que faire se peut, la charte humanitaire et les normes publiées par The Sphere Project.

Manuel SPHERE >>> Ici Logo SPHERE

Sur l’emploi des fonds reçus
Performance d'A.H.F.T.
Les dons qui sont versés à AHFT sont quasi intégralement utilisés dans les actions conduites au bénéfice de la population togolaise visée.
Les frais généraux ou d’exploitation de l’association sont couverts par des subventions spécifiquement dédiées et en cas d’absence ou d’insuffisance de ces dernières, à due concurrence par les cotisations des membres.
Les volontaires participant aux activités de l’association au Togo financent eux-mêmes leur voyage.

 

Sur la gestion financière des actions
AHFT dispose d’une structure en France et d’une annexe au Togo à Lomé.
La gestion des flux financiers nécessaires à la conduite des actions s’effectue uniquement entre le compte bancaire français en euros d’AHFT et le compte bancaire togolais en francs CFA d’AHFT ou via Western Union. Ces différents moyens de paiement sont utilisés pour le règlement des factures afférentes aux actions effectuées sur place.

Logo CERA          Logo ECOBANK          Logo Western Union

Bénévolat

Le bénévole est membre adhérent d’A.H.F.T. : Il est à jour de cotisation.
Le bénévole doit répondre à ces quelques conditions : Bonne maîtrise du français, bonne santé, financer son voyage, avoir une assurance maladie et une assurance voyage.
Le bénévole n’a pas de statut juridique : Non rémunéré, il ne signe pas de contrat et donne son temps librement pour aider A.H.F.T., sans lien de subordination avec elle.
Le contrat du bénévole est moral : Il s’oblige implicitement à respecter les statuts, principes et règles d’A.H.F.T., car il n’agit pas à titre privé et ce qu’il fait engage A.H.F.T.
Le bénévole agit en « bon père de famille » et garde son sens critique : En concertation avec les autres membres et dans le cadre de ses attributions, il n’hésite pas à se faire préciser certaines directives.
Le bénévole vérifie les clauses de son contrat personnel d’assurance : Notamment que ce dernier n’exclue pas les risques encourus dans le cadre d’une association (dommages corporels, dommages aux biens, responsabilité civile, etc.).
A.H.F.T. n’a pas d’obligation générale d’assurance : Cette obligation n’est pas faite aux associations, hormis si elles occupent un local, organisent des voyages, des activités sportives ou accueillent des mineurs ou des vacanciers.
Hébergement et restauration du bénévole : A.H.F.T. organise l’hébergement et la restauration du bénévole participant aux missions humanitaires qu’elle met en place. Ces conditions d’hébergement et de restauration vous seront indiquées lors de la préparation de votre participation.

Hébergement sur Lovisa Kopé

• Lovisa Kopé : Latitude : 6°39’21.82″ N, Longitude : 0°51’54.45″ E

Note : En octobre 2015, nous avons constaté que le site de Lovisa Kopé n’est plus en activité.
Photo aérienne de Lovisa Kopé (Togo)
Marie-Claude LOVISA « Reine Mawulolo 1er » a créé en 2004, l’association >A.L.K. Togo qui gérait la vie quotidienne à Lovisa Kopé.
A Lovisa Kopé au sein de la propriété de Marie-Claude LOVISA, deux chambres d’hôtes peuvent accueillir (hébergement et restauration) des visiteurs en voyage d’agrément ou des intervenants bénévoles apportant leur aide sur place.
L’association A.L.K. Togo est indépendante d’A.H.F.T.