Mission Togo 2017 | Le compte-rendu

Logo Canton d'Amoussoukopé et CSND

Du 19 au 29 octobre 2017

Alors que de grandes manifestations politiques étaient annoncées au Togo la semaine du 19 octobre, le ciel était avec nous. Notre mission s’est déroulée comme prévue, et aucune manifestation n’est venue perturber le programme tel que nous l’avions prévu.
Au nom de tous les accompagnateurs, je tiens à souligner combien nos jeunes se sont investis dans le projet et ont pris part à la mission comme de vrais professionnels de l’humanitaire. Le dépaysement était assuré, mais nos jeunes ont su dépasser la peur de l’inconnu et s’adapter le temps de notre séjour à un environnement et une culture très différents de ce qu’ils connaissaient.

Que ce soit pour la prise des constantes médicales ou pour des temps d’animation et de jeux, ils ont répondu présent avec un grand enthousiasme et le désir de graver ce séjour dans l’histoire de leur propre parcours de vie.
Les échanges avec la population locale ont été riches et cordiaux. Très vite, des complicités se sont nouées avec les enfants et entre les groupes tels qu’ils étaient formés.
Selon leurs dires, ils repartent du Togo avec le sentiment d’avoir contribué à faire avancer la cause défendue par l’association AHFT et aussi avec plein d’étoiles dans la tête : l’expérience ne se raconte pas, elle se vit.
Ce voyage initiatique a pu servir de baromètre à plusieurs d’entre eux qui ont la confirmation de l’orientation professionnelle qu’ils veulent donner à leur vie.
Par ailleurs, c’est aussi avec beaucoup de joie que d’année en année, nous constatons l’intérêt des soignants locaux à se joindre à nous pour conduire cette mission. Un grand merci à Lazare, qui depuis 3 ans maintenant essaie d’organiser et de prévoir sur place le groupe susceptible d’accompagner les élèves et les soignants venus de France.
Nous avons trouvé dans les villages des jeunes qui globalement vont bien. A Baka kopé où les écoliers bénéficient de 2 repas par semaine à l’école dans le cadre de notre projet, les parents ont eu à cœur de remercier la délégation pour son investissement, mais surtout, de promettre de s’engager davantage pour contribuer par trois collectes de céréales ou de tubercules d’igname ou de manioc par an pour aider à la fabrication des repas. Parallèlement, ils s’organisent pour qu’à tour de rôle, les mamans se relayent pour préparer les repas chez les sœurs hospitalières et les servir à l’école.
C’est l’occasion de redire notre gratitude à tous ceux qui, de près ou de loin, ont permis que cette mission se déroule dans de bonnes conditions.
Nos remerciements vont à tous les adultes qui ont accompagné cette mission, mais aussi à tous les bienfaiteurs : le football club féminin de Villefranche pour ses maillots, les vêtements et divers et le chèque de 450 euros, aux cabinets d’infirmier pour le matériel médical et aux élèves du Centre Scolaire Notre-Dame pour la collecte de médicaments à l’initiative des étudiants de BTS. Merci à Mme VISOCCHI qui en a assuré la coordination.
Lors de nos différents échanges avec les partenaires locaux, de nouvelles idées ont germé. Notamment la conviction que la ville malgré tout, cache de grandes misères des populations et qu’une action autour de centre médico-social en ville avait tout son sens. C’est du reste la conclusion à laquelle est parvenu Mr BACHET, médecin qui a consulté dans ce centre. Une demande directe a été faite pour reconduire l’expérience au CMS de St Joseph, mais aussi à Agoè et à Djassémé.
En attendant de réfléchir à la prochaine édition, le rendez-vous est pris pour le vendredi 19 janvier 2018 à 18h pour une soirée togolaise qui promet d’être riche en couleurs.

• Voir le programme détaillé >>> Logo PDF

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :