La matrone d’Amoussoukopé

Dès le Moyen Âge la matrone était une femme d’âge mûr qui aidait les femmes plus jeunes à accoucher.
Aujourd’hui dans certains pays en déficit de sage-femme, comme au Togo, c’est encore la matrone qui accompagne les femmes pour la mise au monde des bébés au sein des dispensaires ou des cases de santé.

C’est Pauline Larouedoki qui officie au dispensaire d’Amoussoukopé. Lors de ses interventions au Togo, Sabrina Jaccoud a eu l’occasion de travailler avec elle à maintes reprises.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :